« Ces deux jours ont permis d’apprendre les uns des autres et j’ai découvert des projets que j’aimerais mener dans ma ville. Chez moi, je fais plus attention à l’environnement et je dis dans mon conseil, à mes amis, ma famille de faire plus attention aux gestes quotidiens qui comptent ! », nous confie Florine Béguin (14 ans), membre du Conseil communal des jeunes de Poitiers (86),

« Ça m’a boosté ! », insiste Eddie Mangin (13 ans), également membre du CCJ de Poitiers. « Avant le Congrès, le développement durable était un terme que je prenais à la légère. En rentrant, je me suis dit que je voulais faire comme certains conseils qui ont fait de très gros projets pour l’environnement, comme mettre en place des éoliennes et mettre en place une démarche écologique d’entretien des espaces verts. J’en ai fait part aux jeunes de la commission. Depuis mettons en place des modes de déplacement doux pour la « Journée sans voitures » que nous organisons ».

Travailler tout en s’amusant

Pour Florent Davrinche, 18 ans, du Conseil Communal des Jeunes de Pontoise (95), « il y avait une belle symbiose entre l’Anacej, les animateurs des conseils, les jeunes, et les partenaires. On a vécu un vrai moment de partage. En plus, on a bien travaillé tout en s’amusant. Je suis content qu’il y ait des conseils dans toute la France qui permettent une vraie dynamique. »


Laisser une réponse